Scolarité à domicile

Scolarité à domicile

Cap Maths-Sup/Maths-Spé est le spécialiste de la préparation aux concours en Maths-Sup Maths-Spé en candidat libre. Cap Maths-Sup/Maths-Spé propose une scolarité à domicile sur-mesure spécialement dédiée aux élèves qui souhaitent intégrer les écoles d’ingénieurs.

L’organisation de vos cours est totalement personnalisée, et est assurée par des intervenants qui ont, pour la plupart, intégrés les meilleures écoles d’ingénieurs de France (X, Centrale, Mines…), mais qui ont aussi de fortes compétences pédagogiques. Ainsi, vous aurez toutes les chances d’intégrer vous-même ces écoles.

Une Maths-Sup Maths-Spé à la carte

Vous définissez votre emploi du temps
Les cours à domicile de Cap Maths-Sup/Maths-Spé sont organisés en fonction des horaires qui vous arrangent le plus. Votre emploi du temps est flexible et s’adapte à votre rythme.

Votre emploi du temps est modulable tout au long de l’année
Après quelques mois de travail, vous pouvez décider de renforcer le nombre d’heures dans les matières où vous avez des difficultés, ou au contraire, réduire le nombre d’heures dans celles où vous vous sentez le plus à l’aise. Ainsi, vous cernez vos difficultés et vous vous concentrez sur l’essentiel.

Une scolarité à domicile de très haute qualité assurée par des intervenants spécialisés et d’un très haut niveau académique et pédagogique

Nos intervenants pour la préparation des concours en candidat libre sont pour l’essentiel issus des écoles d’ingénieurs les plus prestigieuses de France (X, Centrale, Mines…) et sont recrutés sur l’excellence de leurs résultats ainsi que sur leurs qualités pédagogiques. Ils sont donc hautement qualifiés pour vous suivre toute l’année dans les matières de leur expertise.

Les intervenants ont su s’organiser et gérer leur stress pour réussir leurs concours. Ils sauront vous transmettre les bonnes méthodes d’organisation du travail et de hiérarchisation des tâches à accomplir. Vous bénéficierez d’un véritable encadrement dans la matière d’expertise de l’intervenant mais aussi d’une grande marge de liberté par rapport à la gestion de votre organisation et de votre emploi du temps.

Préparer les concours en candidat libre de façon encadrée et optimale

Un suivi pédagogique encadré par un conseiller pédagogique attitré
Tout au long de l’année, le conseiller pédagogique assure le lien entre les différents intervenants pour suivre vos progrès et les points sur lesquels vous devez vous concentrer.

Une préparation mentale pour résister à la pression de l’examen
Cap Maths-Sup/Maths-Spé vous propose de bénéficier d’intervenants spécialisés dans le coaching. Vous profiterez de leurs expériences en terme de méthodologie, d’organisation du travail, de gestion du stress ou encore de gestion de l’effort ou de la performance au sens large.

Préparation aux écrits
La préparation des écrits se déroule sur environ 20 semaines et se compose de la façon suivante :

Un tronc commun en groupe dans certaines matières, facilitant ainsi la cohésion, l’esprit de promo et la formation de binômes de travail pour une meilleure efficacité.
Une majorité de cours en suivi individuel, permettant ainsi de personnaliser l’enseignement, à domicile pour qu’il n’y ait aucune perte de temps pour l’étudiant.

L’emploi du temps est établi sur mesure suivant les besoins de l’étudiant, avec les responsables pédagogiques de Cap Maths-Sup/Maths-Spé. Nous préconisons cependant un minimum de 12h de cours individuels par semaine. La répartition des heures suivant les matières sera effectuée au cas par cas en tenant bien évidemment compte du niveau de l’élève, des coefficients des matières, des écoles visées.

Un des points clés de la pédagogie de Cap Maths-Sup/Maths-Spé est la possibilité de faire évoluer son emploi du temps pendant l’année suivant les progrès réalisés et les besoins des élèves, afin d’être toujours au plus proche des leviers de progressions pédagogiques.

Préparation aux oraux
L’excellence de notre formation repose sur une préparation complète à l’écrit mais aussi un entrainement intensif aux épreuves orales, et ce dès le début de l’année.
Compte tenu des chances d’admissibilité très élevées de nos élèves, et des forts coefficients des oraux dans les différentes écoles, la préparation aux oraux apparait primordiale.
Faire 5/2 en Maths-Sup Maths-Spé avec Cap 5/2

Beaucoup d’élèves Maths-Sup/Spé redoublent en masse pour intégrer les meilleures écoles d’ingénieurs.
Choisir de faire 5/2 est un choix difficile mais qui, lorsqu’il est fait pour de bonnes raisons et qu’on s’en donne les moyens, s’avère éclairé.

Cap Maths-Sup Maths-Spé propose aux étudiants qui envisagent de retenter leur chance en faisant 5/2, un bilan personnalisé reposant sur trois axes fondamentaux :

Choisir en adulte
Il convient donc de prendre toute la mesure de l’enjeu:

Un choix mûr : le dernier choix d’orientation remonte au choix de faire une Maths-Sup Maths-Spé. Deux ans de prépa et un concours plus tard, le jeune bachelier d’alors a une vision nettement plus construite de ses ambitions.
Un choix éclairé : pour la première fois dans la vie scolaire, tous les tenants et aboutissants sont connus. Le redoublement n’est pas imposé, c’est une option stratégique.
Un choix impliquant : choisir de faire 5/2, c’est volontairement allonger son parcours scolaire pour en tirer le meilleur.

Réfléchir à long terme
Le redoublement souffre d’une image très négative héritée du collège et du lycée où on l’associe uniquement à la notion d’échec.
Les études supérieures imposent de s’affranchir de ce modèle purement scolaire pour définir un parcours à plus long terme fondé sur de nouvelles bases:

Tout d’abord, c’est un concours! Par opposition à un examen, ce n’est pas la moyenne qui compte mais le classement. Faire 5/2, c’est investir pour améliorer son classement et personne ne peut blâmer un étudiant qui mettrait les bouchées doubles pour faire mieux
Dans le monde professionnel, où les concours et la compétition sont monnaie courante, on préfère fréquemment revoir ses plans et recommencer pour se donner toutes les chances de succès. C’est le résultat qui compte.

Faire 5/2 : pour réussir

Stress des concours, sous-estimation du volume de travail, accident à une épreuve capitale, le sentiment d’être passé à côté de son propre niveau justifie seul la tentative dès lors que les écrits, les oraux où les résultats sont vécus comme une déception.
Ce choix unique et personnel n’a de sens que s’il est réellement assumé et construit:

Analyse: un bilan critique et détaillé de la première expérience des concours est vital. Comprendre les causes de l’échec, identifier les points forts, les faiblesses…
Motivation: affirmer et délivrer le plus haut degré de motivation pour réussir (encore plus que l’année passée).
Organisation: se donner des objectifs et faire le point de manière récurrente sur sa capacité à les tenir.